• VDV

19 mars 2022 : marketing politicien

"Pour que la matière ait tant de pouvoir, il faut qu'elle contienne un esprit." (Gustave Flaubert)


A la demande de l'Association des Anciens Combattants d'Algérie et du Maroc, j'avais en son temps, alors que j'étais maire de Couze et Saint-Front en Dordogne-Périgord, baptisé une "Rue du 19 mars 1962" en prenant soin d'ajouter sur la plaque "date du cessez-le-feu en Algérie".


Dans mon discours d'inauguration, j'avais aussi précisé ma compréhension du refus par certains de cette date de commémoration et de la volonté de Jacques Chirac d'y substituer la date du 5 décembre pour une "journée nationale d'hommage aux morts pour la France pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie".

En effet, le 19 mars est célébré en Algérie comme la fête de la Victoire.


Il est ainsi difficile, pour moi comme pour d'autres, de commémorer une action de cessez-le-feu alors que les combats ont continué en sachant que notre adversaire d'alors célèbre ce jour comme la Fête de la Victoire.


Que le candidat président de la République invite un représentant de l'Algérie le 19 mars à l'Elysée m'apparaît comme une faute, surtout dans cette période électorale et guerrière que nous vivons où tout doit être fait pour maintenir la paix intérieure.


Ce faisant, en homme de marketing politique, il encourage l'extrême droite qu'il souhaite avoir comme adversaire au 2è tour mais il ne grandit pas l'Homme qu'il devrait être.


Ce n'est pas ainsi qu'on se fait respecter par des partenaires algériens avec lesquels les Français souhaitent vivre dans un climat apaisé ici et là-bas, dans une amitié entre peuples amis.


Commémorer la date du 19 mars est une preuve de reconnaissance d'un fait mais célébrer nos concitoyens engagés et morts au nom de la France dans les combats d'Algérie, de Tunisie et du Maroc le 5 décembre comme l'a souhaité Jacques Chirac est tout de même plus décent.

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout